hypnocafé

« Toute action de l’homme, tout savoir, toute expérience n’a de sens que dans la mesure où l’on en peut parler », Hannah Arendt

FORUM DE DISCUSSION

SOUS L'EGIDE DE L'ASSOCIATION FRANCAISE D'HYPNOSE (AFHYP)

_____________________________________________________

20h30 au Café « L’APOSTROPHE »

Premier mardi de chaque mois

sauf juillet et aout

23, rue de la Grange aux Belles, Paris 10ͤ

________________________________________________

Hypnose et neuroscience : que nous "dit" le précunéus ?

Mardi 6 juin 2017 à 20h30

Eric Gibert, médecin rhumatologue, pratiquant l'hypnose depuis longtemps, s'interrogera avec nous :
Nous vivons dans un monde où la veille ordinaire, consciente, est stimulée par la raison, la communication, la réflexion.... La veille paradoxale, dite inconsciente, s’installe dans différentes circonstances plaisantes ou pathologiques mais n’est valorisée qu’au travers des arts. 
Comment cet état de veille paradoxale permet-il d’accéder à la créativité artistique, l'intuition, l’esthétique mathématique ou une transformation par un conte  ?
L’attention permet la conscience. La conscience et l'espace global de travail témoignent de l'activité de nombreuses connexions neuronales notamment dans les régions frontale et temporale et l'activation d'une zone particulière appelée précuneus.
Dans l’attention flottante de l'état hypnotique ou du rêve on retrouve une diminution de l'activité du précunéus. Est-ce l’expression d’un autre phénomène spécifique de la conscience ?

Douleurs d'accouchement et hypnose

Mardi 2 mai 2017 à 20h30

Jean-Philippe Verstraete, gynécologue-obstétricien, praticien de l'hypnose de longue date, abordera plusieurs sujets de sa pratique quotidienne dont les douleurs de l'accouchement.

Les grecs considéraient que ces douleurs étaient périphériques... en effet ! et la péridurale n'a rien changé ! En revanche, le vécu d'un accouchement se trouve très amélioré avec l'hypnose (appelée dorénavant par certains "thérapie d'activation de conscience").

Sans nier une certaine provocation dans de tels propos afin d'animer le débat, Jean-Philippe Verstraete, praticien chevronné de l'hypnose, montrera que les mots sont thérapeutiques et ira avec nous "à la recherche du mot perdu".

 

Hypnoésie : "Les vivants et l'amour"

Mardi 4 avril 2017 à 20h30

Jean-Pierre Meyzer, médecin et fondateur du concept d'hypnoésie, nous proposera, après "Les vivants et la mort", un autre rivage hypnoétique : "Les vivants et l'amour".

Poésie et littérature sont-elles solubles dans l'hypnose ? Ou, pour poser la question autrement et plus actuellement, l'émotion poétique ou littéraire peut-elle activer l'espace et les chemins de la conscience ?

C'est au travers de fragments amoureux des siècles passés que nous essaierons ensemble de le découvrir.

Hypnose et psychologie positive

Mardi 7 mars 2017 à 20h30

Gérard Fitoussi, médecin généraliste, vice-président de l'association française d'hypnose, membre du comité de rédaction de la revue Hypnose et Thérapies Brèves, exposera les liens entre l'hypnose et la psychologie positive.

"La psychologie positive, à ne pas confondre avec la pensée positive ou la méthode Coué, est un courant de recherche qui s'est créé et développé depuis le début des années 2000, notamment sous l'impulsion de Martin E.P. Seligman, alors président de l'Association de psychologie américaine. Elle est sous-tendue par de très nombreux travaux universitaires s'intéressant à ce qui dans le processus de vie va permettre à un individu, non seulement de surmonter les obstacles de la vie mais à vivre une vie épanouie.

 
La psychologie positive va donc s'intéresser aux compétences, qualités et ressources qui vont favoriser ces résultats et aux moyens de les mettre en oeuvre chez une personne. L'hypnose et notamment l'hypnose Ericksonienne peut s'appuyer sur ce courant de recherche dans son travail auprès des patients"

"Vivre avec"

Mardi 7 février 2017 à 20h30

Bernard Surugue, musicoethnologue, ancien directeur de rechercher à l'IRD, présentera un de ses films : "Vivre avec"

Le royaume de Thaïlande a été le premier pays d’Asie confronté à l’épidémie mondiale du sida. En 1996, le VIH - virus d’immunodéficience humaine - avait déjà contaminé plus d’un million d’habitants. La plupart trouvèrent la mort. Des années de combat ont permis à des milliers de thaïlandais comme Sompol et sa femme, Anupa et son mari, Tok et Tadam deux orphelins de VIVRE AVEC…  le VIH-sida. Mais cette victoire est encore fragile.

 

Un film de Bernard Surugue - Conseillers scientifiques Marc Lallemant et Sophie Le Coeur PHPT-UMI 174 IRD - Université de Chiang Mai - Université Harvard VF, 16/9°, 34 min., © IRD – 2012 Une production de l’IRD Institut de recherche pour le développement En partenariat avec l’ANRS Et OXFAM-GB

Apprendre l'auto hypnose par un serrement de mains !

Mardi 3 janvier 2017 à 20h30

Charles Joussellin, fondateur de l'hypnocafé, président de l'association française d'hypnose, praticien hospitalier en soins palliatifs et docteur en philosophie évoquera l'apprentissage de l'auto hypnose par un serrement de mains ; une façon de faire mise en oeuvre dans le contexte tragique des soins palliatifs au profit des malades.

Dans le cadre de cette conférence Charles Joussellin proposera une démonstrtion de cette façon de faire et un exercice similaire afin que chaque participant puisse en faire l'expérience. 

A l'occasion de cette soirée Charles Joussellin présentera et dédicacera ses deux derniers ouvrages : "Se plaindre de douleur" et "L"Homme de la douleur".

                              

Techniques hypnotiques et créatives dans les thérapies d'enfants

Mardi 6 décembre à 20h30

A partir de cas cliniques - énurésie,mutisme sélectif, peurs - Chantal BRIQUET illustrera les différentes techniques d’activation de l’attention et de la conscience utilisées dans les thérapies des jeunes enfants.
Chantal BRIQUET est psychologue clinicienne,spécialisée pour les enfants et les adolescents. Afhypienne et hypnothérapeute, elle a une longue expérience auprès des enfants en institution et en cabinet libéral .

Chantal Briquet et Jean-Pierre Meyzer

Elle vous propose un petit voyage hypnotique au pays des contes, des marionnettes, des histoires et créations métaphoriques.

 

Le toucher et l'hypnose

Mardi 8 novembre à 20h30

Martine Samé, ex- kinésithérapeute en centre de santé, enseignante en masso-kinésithérapie et en éthique de la rééducation, directrice de collection aux éditions Connaissances et Savoirs, "Philosophie, Ethique et Santé", proposera une réflexion éthique inspirée par sa pratique de kinésithérapeute aux cotés d'un rhumatologue utilisant l'hypnose, Dr Guy Bénattasse. 

                                                           

Une première partie sera consacrée à une présentation de la notion de "Toucher" dans le monde des professionnels de santé, puis une seconde partie permettra une réflexion et un débat autour de la problématique de l'hypnose et du toucher.

Martine Samé dédicacera son ouvrage Le toucher suspendu.

 

 

 

Hypnose et douleur chronique

 Mardi 4 octobre à 20h30
 

Le docteur Allain CASSAGNAU, retraité de l'anesthésie depuis peu, continue d'exercer la médecine notamment au centre d'évaluation et de traitement de la douleur de l'hôpital de Nemours.

Allain CASSAGNAU, médecin expérimenté, viendra évoquer sa pratique quotidienne de l'hypnose notamment auprès des patients douloureux chroniques
La douleur chronique : une manière qu'a le corps d'exprimer une souffrance, un mal-être ancien ou récent, vague ou précis.
Le corps parle !

Le patient peut enfin espérer être écouté, et, peut-être même, entendu.
Heureusement pour le "thérapeute", c'est le patient qui sait ; qui a les ressources.
Donc importance de la relation, de la communication, du "ne rien faire" !
 

Eloge de l'accompagnement en hypnose

Mardi 6 septembre 2016 à 20h30

Charles Joussellin, médecin et philosophe, président de l'association française d'hypnose, fondateur de l'hypnocafé, proposera une description de l'accompagnement en hypnose ; et en fera l'éloge.

Même si la techno sphère se développe au quotidien, même si l’homme connecté amplifie ses moyens d’agir, il n’en reste pas moins un homme parmi les hommes. L’accompagnement des hommes entre eux fait partie de la nature humaine et garde toute son importance ; particulièrement lorsqu’un homme est fragilisé par la maladie.

Avant de décrire l’accompagnement et en faire son éloge, Charles Joussellin prendra le temps de décrire ce que l'accompagnement n’est pas. Autrement dit ce qu’il faut éviter de faire ou d’être pour mieux se soucier d’autrui, être disponible, avancer avec, être avec : accompagner.